Archives

PROJET RECHERCHE

Secteur: Archives Art et social Pays: Cambodge L'état du projet: Archives Partenaire: Association M’Lop Tapang

Objectifs

Favoriser l’indépendance et l’estime de soi des enfants en conditions d’extrême vulnérabilité au Cambodge, dont la plupart sont des enfants des rue et victimes de violences et abus, à travers des laboratoires de musique, des arts du cirque et des danses traditionnelles auprès du Centre d’Art de M’Lop Tapang à Sihanoukville.

Bénéficiaires

445 enfants et jeunes cambodgiens, âgés 10-22 ans, en conditions d’extrême vulnérabilité.

Activités

Depuis 2003, M’Lop Tapang œuvre en faveur des enfants des rues de Sihanoukville, l’une des principales destinations touristiques de la côte méridionale du Cambodge. Dès sa création, l’art et la musique articulent les différentes activités de l’organisation car ils lui permettent d’avoir un premier contact et de dialoguer avec les enfants des rues, de promouvoir l’estime de soi et de les aider à surmonter les événements traumatiques de leur passé. Depuis janvier 2016, M’Lop Tapang a inauguré un nouveau Centre d’Art où elle offre gratuitement des activités artistiques à plus de 400 enfants et jeunes en situation de vulnérabilité sociale. En 2018, avec le soutien de AMI, en partenariat avec AMG, le projet a prévu la réalisation du laboratoire de musique permettant aux enfants d’apprendre à chanter et à jouer de la guitare, du clavier et des percussions ; du laboratoire des arts du cirque et d’acrobatique (arts aériens, jonglerie, clownerie et monocycle) ainsi que du laboratoire de danse, incluant également l’enseignement des danses populaires cambodgiennes, ce qui permet de transmettre cet art traditionnel aux générations futures.

Partenaire

M’Lop Tapang: a été établie en 2003 pour soutenir les enfants des rues de Sihanoukville. Actuellement, elle vient en aide à plus de 400 enfants et jeunes, et 1’500 familles dans neuf centres spécialisés de la région de Sihanoukville. Ces centres sont destinés à leur offrir un hébergement ainsi qu’à favoriser leur accès aux soins médicaux, à l’éducation ainsi qu’à des cours d’art et des activités sportives, tout en mettant à disposition des familles des services de conseil, de soutien et de protection contre tout type d’abus.