208 ateliers d’art, de cirque,  de danse, de musique et de théâtre

destinés aux jeunes en extrême difficulté sociale, réalisés dans des centres d’accueil pour les jeunes et les migrants, dans des banlieues urbaines dégradées, des communautés, des centres culturels pour les personnes souffrant d’handicaps physiques ou intellectuelles ou des troubles du spectre autistique en

  • Afrique (Éthiopie, Kenya, Mozambique, Rwanda, Sénégal, Afrique du Sud, Zambie) ;
  • Amérique (Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Guatemala, Mexique, Nicaragua et République Dominicaine) ;
  • Asie (Cambodge, Philippines, Myanmar et Thaïlande) ;
  • Europe (France, Italie, Roumanie, Suisse) et Turquie.
Arte al sol y al viento, Vientos Culturales (Mexico)

Arte al sol y al viento, Vientos Culturales (Mexique)

25 Cours de formation pour éducateurs et opérateurs

dans le secteur de l’art éducation pour étendre l’adoption de ces pratiques.

  • 2 cours de transmission de la méthodologie HEART (Healing and Education Through the Arts) (de base et avancé) pour 36 enseignants de 12 écoles dans trois municipalités du sud-ouest d’Haïti afin qu’ils puissent fournir un soutien psychosocial à 2’479 enfants touchés par l’ouragan Matthew. Partenaire : Save the Children Suisse.
  • 3 cours de transmission de la méthode HEART à 59 enseignants, pédagogues, psychologues, travailleurs sociaux et enseignants spécialisées de 14 écoles primaires, 1 jardin d’enfance et 6 centres d’accueil des cantons Una-Sana et Posavina (Bosnie-Herzégovine). Partenaires : Save the Children UK et Italie.
  • 5 cours de formation de deux organisations cambodgiennes (Rabbit School Organization et Epic Arts Cambodia) qui ont transmis à 75 enseignants, directeurs d’écoles, formateurs de ONG et fonctionnaires d’administrations publique des méthodes pédagogiques qui intègrent l’art et le jeu dans les cours. Le but est d’offrir aux enfants handicapés un enseignement personnalisé, protégeant leur droit à l’éducation, développant leur créativité et facilitant leur intégration sociale. Partenaire : Aide et Action.
  • 1 cours de formation d’art du cirque, offerts par Phare Ponleu Selpak à 2 jeunes formatrices, 11 assistantes et 50 jeunes victimes de violences, bénéficiaires de l’association philippine Caméléon. Les cours se sont déroulés à Passi, île de Panay (Philippines). Partenaire : Apprentis d’Auteuil Suisse.
  • 1 formation technique-musicale pour 13 jeunes percussionnistes du groupe Slum Drummers des périphéries de Nairobi visant à offrir du soutien psychosocial à travers de la musique à 80 enfants vivant dans les rues de Waithaka (Kenya). Partenaire : Gruppo per le Relazioni Transculturali (GRT).
  • 4 séminaires de formation organisés par Solidar Suisse pour 16 médiateurs socio-culturels engagés dans la gestion des groupes de théâtre, des cine-club et des centres culturels du projet LanzArte en Bolivie.

    formazione

    Cour de formation Axé, Salvador (Brasile)

  • 1 cours de perfectionnement (Matriz das Artes) destiné à 40 jeunes percussionnistes des favelas de Salvador de Bahia (Brésil) qui sont devenus enseignants de percussions des enfants du Projet Axé.
  • 4 cours de formation en Art-Éducation (Projeto Axé) pour 200 opérateurs et éducateurs engagés dans des projets qui utilisent l’art dans le domaine social au Brésil.
  • 1 cours de formation sur l’art de cirque et le soutien psychosocial pour 6 jeunes artistes de Fundatia Parada en faveur de 150 enfants et jeunes des rues à Bucarest (Roumanie).

Réalisation de la Maison Culturelle ASEM

En 2008-2009, la Fondation a soutenu également la réalisation de la Maison Culturelle ASEM qui accueille des ateliers de théâtre, de musique et de danse pour les jeunes les plus défavorisés et exclus de Vilanculos au Mozambique.

Casa della cultura ASEM, Vilanculos (Mozambco)

Maison Culturelle ASEM , Vilanculos (Mozambique)

12 échanges

entre partenaires de la Fondation pendant lesquelles les parties intéressées ont été invitées à en apprendre davantage sur les sites des projets respectifs et à créer des initiatives artistiques communes :

  • 5 échanges ont été faits, entre 2011 et 2016, dans le cadre du projet Théâtre sans Frontières, entre des artistes de l’association suisse Gulliari de Gulliver, de la compagnie de théâtre russe Perspecktivyij et de la compagnie allemande BHH Sozialkontor à Saint–Pétersbourg (Russie), Hambourg et Nieheim (Allemagne) et dans le canton du Tessin (Suisse).

     Echange AMREF (Kenya)-Projeto Axé (Brésil)

    Echange AMREF (Kenya) – Projeto Axé (Brésil)

  • 2 échanges entre les opérateurs et les jeunes bénéficiaires de AMREF (Kenya) et du Projeto Axé (Brésil), deux Partenaires de Alta Mane opérant dans des situations d’extrême marginalisation sociale dans les favelas de Salvador de Bahia et dans les slums de Nairobi à travers des ateliers artistiques.
  • 2 échanges entre les représentants de ASEM (Mozambique), les éducateurs de Pé No Chão et du Projeto Axé, ces derniers provenant respectivement de Recife et Salvador de Bahia (Brésil).
  • 1 projet d’échange culturel en Suisse avec Cre-Arte, association argentine offrant aux jeunes ayant des problèmes psycho-physiques et sociaux des ateliers de théâtre et de musique avec le soutien de la Commission pour le Développement de l’Université de Zurich et du Théâtre Hora de Zurich.
  • 1 séminaire à Dresde (mai 2009) entre les représentants de la RED Latinoamericana de Arte para la Transformacion Social, une organisation qui réunit plus de 60 projets d’art dans le social en Amérique Latine avec des organisations européennes travaillant dans le même secteur.

Axé Italia

De plus, Fondation Alta Mane a initié et soutenu, durant 6 ans (2009-2015), l’important projet stratégique de développement de l’Association Axé Italia Onlus, afin de

  • augmenter la collecte de fonds pour consolider le Projet Axé au Brésil en faveur des jeunes des favelas à Salvador de Bahia ;
  • diffuser la méthodologie de l’ArtEducation, basée sur la Pédagogie du Désir, pour l’étendre aussi en faveur des jeunes à risque social en Italie.