Au cours de l’année 2017, la Fondation a continué à soutenir, en Suisse et à l’étranger, une série d’initiatives destinées aux mineurs en situation de vulnérabilité sociale et sanitaire. L’expérience acquise dans ces années a pleinement confirmé les énormes potentialités de l’art comme vecteur d’inclusion sociale pour les jeunes qui se trouvent dans des conditions de forte marginalité et comme outil de soutien psychologique et de résilience pour tous ceux qui souffrent de graves pathologies.

Dans le prolongement de ses objectifs, au courant de cette année, la Fondation a soutenu 14 projets en co-partnership avec Alta Mane Italia, et 21 projets avec des donations directes, dont 10 partenaires ayant leur siège en Suisse. L’ensemble des activités soutenues a également été encadré par une volonté renouvelée d’en augmenter l’impact social et, dans certains cas, de favoriser la Capacity Building des organisations soutenues ayant atteint des résultats considérables.