Au cours de l’année 2017, la Fondation a continué à soutenir, en Suisse et à l’étranger, une série d’initiatives destinées aux mineurs en situation de vulnérabilité sociale et sanitaire. L’expérience acquise dans ces années a pleinement confirmé les énormes potentialités de l’art comme vecteur d’inclusion sociale pour les jeunes qui se trouvent dans des conditions de forte marginalité et comme outil de soutien psychologique et de résilience pour tous ceux qui souffrent de graves pathologies.

Dans le prolongement de ses objectifs, au courant de cette année, la Fondation a soutenu 14 projets en co-partnership avec Alta Mane Italia, et 21 projets avec des donations directes, dont 10 partenaires ayant leur siège en Suisse. L’ensemble des activités soutenues a également été encadré par une volonté renouvelée d’en augmenter l’impact social et, dans certains cas, de favoriser la Capacity Building des organisations soutenues ayant atteint des résultats considérables.

En parallèle, la Fondation, après douze ans d’activités qui lui ont permis de développer une vision et une approche, identifiées aujourd’hui dans le paysage de la « Philanthropie stratégique », a entamé un important parcours de réflexion interne (toujours en cours) ayant pour but l’élaboration de nouvelles perspectives conceptuelles, l’adoption de nouvelles modalités d’intervention ainsi que la priorisation de zones d’action géographiques, dans le souci de répondre également aux nouvelles émergences liées à l’actualité touchant plusieurs enfants et jeunes, qui sont aujourd’hui protagonistes et victimes de défis historiques.

Le résultat de ce profond processus de renouvellement stratégique, également dicté par la transformation de tout le secteur de la philanthropie, nationale et internationale, et d’autre part, par l’évolution physiologique de Alta Mane, a été le novateur soutien à quatre divers projets « à plus fort impact », ce qui a conduit à l’individuation d’un nouveau secteur d’intervention prioritaire : « Art et Développement ».

L’introduction de ce nouveau secteur d’intervention stratégique, visant une action philanthropique « horizontale » plus efficace, a pour but le soutien de projets intégrés entraînant, à moyen et long terme:

  • un impact systémique et possiblement mesurable ;
  • le développement et la diffusion des Best Practices ;
  • l’incrément des tranches de potentiels bénéficiaires, dans les contextes d’exclusion sociale et thérapeutiques ;
  • la mise en place de réseaux entre les organisations, synergétiques et complémentaires.

A cette fin, en 2017, la Fondation a renouvelé et consolidé le soutien à d’importantes organisations internationales, telles que Save the Children Italia Onlus et Save the Children Schweiz pour l’activation de la Phase III du Programme HEART (Healing and Education through the Arts) en Bosnie-Herzégovine ; et à l’association LAD Onlus pour la construction du premier module de la structure polyfonctionnelle WonderLAD à Catane (Italie).

Parallèlement, elle a entamé de nouvelles collaborations avec deux organisations de renommée internationale, telles que Fondation Terre des hommes (Lausanne) pour le développement du projet « You Create », en Egypte et Iraq ; et RED NOSES Clowndoctors International, par l’octroi de Bourses d’étude qui ont permis à 17 artistes et managers d’organisations professionnelles de clown-docteurs provenant de pays émergents et avec très peu de moyens financiers de pouvoir participer à l’Healthcare Clowning International Meeting 2018, qui s’est tenu à Vienne, du 4 au 6 avril 2018.