Donations

Juventus Lyrica, Argentine

En plus des organisations mentionnées plus haut, en 2017, Alta Mane a continué à soutenir des organisations à but non lucratif, déjà Partenaires de la Fondation. Entre autres, en Suisse : Fondation Art-Thérapie, Fondation Apprentis d’Auteuil (FAAI), Eirene Suisse, IMBEWU Suisse et MOPS_DanceSyndrome ; Juventus Lyrica, en Argentine, Musicians without Borders au Rwanda ; Canto, Color y Fábula et Pensarme, la Fundación en Colombie, et TEGV en Turquie.

En Suisse, la Fondation a réitéré son soutien au Festival d’Arts Intégrés « Orme », à Lugano, de l’association Danzabile, et l’édition 2017 de la Biennale d’Arts Inclusifs Out of the Box, à Genève. Dans le cadre de cette édition, Alta Mane a également soutenu l’association Artumana, ce qui a permis la réalisation de deux spectacles de danse intégrée, Ailes (Olivia Ortega) et Shivers (Uma Arnese).

Par ailleurs, la Fondation a entamé des nouvelles collaborations avec d’autres organisations qui, œuvrant toujours en faveur des jeunes en situation de vulnérabilité, développent des initiatives artistiques, telles que : Cape Town Opera (Afrique du Sud), COOPI Suisse (Lugano), Epic Arts (Cambodge) et TECHO (Uruguay).

En bref, un total de 21 projets ont été soutenus par des donations directes de la Fondation, dont 10 en faveur de partenaires ayant leur siège en Suisse (Canton de Genève, Locarno, Lugano, Neuchâtel, Tessin, Vaud et Zürich), et 11 à l’étranger (Afrique du Sud, Argentine, Autriche, Cambodge, Colombie, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Turquie et Uruguay).

Les graphiques  montrent plus clairement la répartition par zone géographique, typologie (projets en co-partnership ou donations simples) et secteur (art et social, art et santé, art et développement, art et sensibilisation) du soutien octroyé par la Fondation en 2017.

Co-partnership

Vientos culturales, Mexique

Dans le courant de 2017, la Fondation a soutenu de nouveaux projets, en Suisse et à l’étranger, tout en consolidant les rapports avec Fondazione Alta Mane Italia (AMI), Projet Institutionnel de la Fondation, grâce à la bonne réussite des accords en co-partnership. À cet égard, nous tenons à rappeler qu’il s’agit d’accords tripartites entre la Fondation, Alta Mane Italia et les bénéficiaires (Partenaires), en vertu desquels :

  • Alta Mane Italia soutient les bénéficiaires des donations dans le lancement et l’implémentation des projets, dans les diverses et complexes facettes que chaque contexte social, ou hospitalier, requiert, accompagnant les Partenaires pendant toute la durée du projet et suivant les phases de monitoring et évaluation ;
  • La Fondation soutient les mêmes bénéficiaires en leur octroyant directement les dons affectés aux projets, à la suite de vérifications ponctuelles quant à l’utilisation correcte des fonds.

Le secteur d’intervention est toujours celui de l’Art dans les situations d’extrême marginalisation sociale et d’hospitalisation des jeunes souffrant de graves pathologies.

Par le biais des co-partnership, en 2017, la Fondation a continué à soutenir des organisations à but non lucratif, déjà partenaires de Alta Mane, et notamment, entre autres, Barefeet Theatre (Zambie), Cre-Arte et Ecunhi (Argentine), Dynamo Camp (Italie), Fekat Circus (Ethiopie) et Phare Ponleu Selpak (Cambodge).

En bref, en 2017, la Fondation a soutenu 14 projets en co-partnership avec Alta Mane Italia, dont 3 en Argentine et autant au Cambodge, 2 en Ethiopie et les restants en Colombie, Guatemala, Italie, Madagascar, Mexique, Nicaragua et Zambie.