Le projet en résumé

Séances de musicothérapie destinées aux enfants avec des pathologies cardiovasculaires et malades chroniques, hospitalisés aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).

Le projet en détail

Le projet a pour objectif d’introduire la musicothérapie, en tant que pratique complémentaire aux dispositifs thérapeutiques interdisciplinaires traditionnels, dans l’Unité de soins intensifs pédiatriques des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), pour réduire, à travers la médiation créative et non-verbale de la musique, les douleurs et les peurs des jeunes patients qui, dès le moment où ils sont hospitalisés, doivent faire face à une réalité, autre, où les dynamiques mécaniques de la réanimation, de l’assistance respiratoire, des soins médicaux constants prennent le dessus sur les émotions, les sentiments et sur la vie même. Plus particulièrement, le projet a pour objectif de :

  • Humaniser l’expérience hospitalière et permettre au jeune patient de retrouver un espace d’autonomie et de liberté, d’où récupérer son identité ;
  • Réactiver ses capacités créatives, lui permettant d’entamer un parcours de résilience post-traumatique ;
  • Améliorer l’environnement de travail des médecins, des infirmiers et du personnel soignant, réduisant leur stress ;
  • Transformer la musicothérapie en pratique thérapeutique complémentaire aux soins médicaux interdisciplinaires traditionnels et pérenniser la pratique dans l’Unité des soins intensifs pédiatriques des HUG.

Bénéficiaires effectifs (avril 2019-décembre 2021)

  • 136 enfants, avec des troubles cardiaques, des pathologies cardiovasculaires ou des cardiopathies congénitales, âgés de 19 jours à 18 ans, principalement en provenance du continent africain et participant au programme « Voyage vers la vie » de la Fondation Terre des hommes ;
  • 184 enfants (âgés de 5 jours à 19 ans), patients de longue durée hospitalisés auprès des HUG, et atteints de pathologies graves et/ou dégénératives ;
  • 4 enfants prématurés (âgé de 26 semaines), hospitalisés dans l’unité de néonatalogie ;
  • 41 adultes (39 parents, 2 grands-parents).

Entre avril 2019 et décembre 2021, le soutien de Alta Mane a permis de lancer la phase pilote du projet de musicothérapie dans les départements de soins intensifs pédiatriques et de pédiatrie générale (B1 et B2), et d’étendre par la suite les séances sonores et musicales dans les départements de chirurgie pédiatrique, de néonatalogie, d’oncologie et d’orthopédie des HUG, à Genève.
Entre avril 2019-mai 2020 (12 mois) et entre novembre 2020 et décembre 2021 (14 mois), ont été réalisées 1’077 séances effectives de musicothérapie (pour un total de 837.5 heures) adaptées aux besoins, aux capacités et aux spécificités socio-culturelles des jeunes patients, au bénéfice de 184 jeunes malades chroniques de longue durée, atteints de pathologies dégénératives, hospitalisés auprès des HUG, de 4 enfants prématurés hospitalisés dans l’unité de néonatalogie, ainsi que de 136 enfants, avec des troubles cardiaques ou des cardiopathies congénitales du programme « Voyage vers la vie », développé par la Fondation Terre des hommes. En parallèle, ont été organisées des séances interdisciplinaires (1 heure par semaine) destinées aux équipes médicales et soignantes lesquelles ont permis au musicothérapeute, d’un côté, d’adapter ses séances à l’évolution du cadre clinique des jeunes patients, et de l’autre, ont permis aux équipes médicales d’adapter la prise en charge des mêmes patients aux variations de leur niveau de stress et d’anxiété.  
En 2022, l’objectif est de poursuivre et de consolider les interventions sonores et musicales dans les départements de thérapie intensive, pédiatrie générale (Médecine B1-B2) et chirurgie pédiatrique des HUG, et de les étendre, sur demande spécifique, aux départements d’oncologie, de néonatalogie et d’orthopédie, garantissant ainsi la continuité de la prise en charge des jeunes patients qui, durant leur long parcours d’hospitalisation, passent d’une unité à l’autre, en fonction de l’évolution de leur maladie et/ou de leur guérison.