Le projet en résumé

Implémentation d’activités éducatives formelles et non-formelles de qualité, basées sur l’art, dans 5 Model Schools et 3 Transit and Reception Centers (TRCs) dans le Canton de Una-Sana (Bosnie-Herzégovine).

Le projet en détail

Le projet “Education in Emergency for Children on the Move” que Save the Children prévoit de développer dans le Canton de Una-Sana, le canton le plus dramatiquement touché par les flux migratoires transitant vers l’Europe, a pour objectif de garantir aux mineurs, accompagnés et non accompagnés, l’accès immédiat à des activités éducatives formelles et non-formelles de qualité, dans des espaces protégés, adaptés aux enfants. Plus précisément, ce projet a pour objectif de :

  • Offrir aux mineurs, accompagnés et non accompagnés, un soutien psychosocial à travers l’art afin qu’ils puissent entamer un parcours de résilience post-traumatique, renforcer leurs mécanismes de coping et permettre un bon développement social, émotionnel, cognitif et moteur ;
  • Garantir aux mineurs, accompagnés et non accompagnés, l’accès à une éducation formelle de qualité et leur future intégration en classe ordinaire dans les écoles primaires publiques du Canton de Una-Sana ;
  • Permettre aux jeunes filles on the move d’exercer leur droit à l’éducation, et leur garantir l’accès à une éducation inclusive et de qualité.

 

Bénéficiaires pendant la durée du projet (Avril 2021-Décembre 2022)

  • (Au moins) 1’200 mineurs, réfugiés et migrants (âgés de 6-17 ans), incluant les UASC, participent au Preparatory HEART Program et fréquentent régulièrement les cours, avec les élèves bosniaques, dans 5 écoles primaires publiques (Model Schools) du canton de Una-Sana ;
  • (Au moins) 1’500 mineurs, réfugiés et migrants (âgés de 6-17 ans), incluant les UASC, participent aux activités éducatives non-formelles dans 3 Transit and Reception Centers dans le Canton de Una-Sana ;
  • (Au moins) 500 jeunes filles on the move, réfugiées et migrantes (âgées de 12-18 ans) ont un accès immédiat à différentes activités éducatives formelles et non-formelles ;
  • (Au moins) 600 parents participent, avec leurs enfants, aux activités éducatives non-formelles développées dans les TRCs.

Entre le 1er avril 2021 et le 30 septembre 2022, également avec le soutien de Alta Mane, Save the Children a développé les activités suivantes :

  • Implémenté le Preparatory HEART Program – un programme éducatif d’évaluation de compétences, basé sur la méthodologie HEART et destiné à l’intégration scolaire des mineurs on the move avec leurs pairs bosniaques – dans 5 Model Schools du Canton de Una-Sana, touchant 7 UASC (âgés de 10-15 ans) accueillis dans le TRC de Sedra et 351 mineurs (âgés de 6-15 ans) accueillis dans le TRC de Borici ;
  • Implémenté diverses activités éducatives formelles, basées sur la méthodologie HEART, dans 5 Model Schools du Canton de Una-Sana, atteignant 587 mineurs on the move (âgés de 6-15 ans) accueillis dans les TRCs de Borici et Sedra, dont 298 ont été intégrés dans les classes régulières avec leurs pairs bosniaques ;
  • Organisé 898 ateliers artistico-éducatifs, basés sur la méthodologie HEART, dans les TRCs de Sedra, Borici et Miral, ainsi qu’auprès de certains espaces indoor et outdoor des communautés locales atteignant 837 mineurs on the move (âgés de 6-18 ans) ;
  • Développé diverses activités éducatives formelles et non-formelles « gender oriented » (88 ateliers) atteignant 689 girls on the move (âgées de 6-18 ans) ;
  • 244 enfants, dont 143 issus de la migration, (âgés de 5-17 ans) ont participé au HEART Summer Camp durant les mois de juillet-août 2021-2022, et 61 mineurs on the move (âgés de 5-16 ans), accueillis dans le TRC de Borici, ont participé à la HEART Winter School (janvier 2022), qui s’est terminée par une exposition au Bihać Cultural Center durant laquelle ont été restitués 50 arts-works créés par les jeunes bénéficiaires, et à laquelle ont participé 16 personnes (directeurs d’école, enseignants, politiciens et médias) de la communauté locale.